• MTA Architectes

Architectes, architectes d'intérieurs, décorateurs, quelle est la différence ?

Mis à jour : 30 août 2019


Je suis architecte, et je ne compte plus le nombre de fois où on m'a demandé si je suis architecte "d'intérieur ou d'extérieur".

En réalité cette question n’a aucun sens, mais elle m'amuse beaucoup, dans le cadre de mon métier j’ai en effet remarqué qu'il existe une grande confusion sur les missions réelles d'un architecte, je pense que même mes proches ont du mal à distinguer les intervenants dans un projet de construction, de rénovation ou d'aménagement.


Cela est tout à fait normal, compte tenu des nombreux amalgames qui sont faits entre ces professionnels dans la presse, à la télévision et dans de nombreux articles.

Parmi ces intervenants, le plus souvent il est fait référence aux architectes et aux décorateurs. Mais il existe de très nombreux autres titres (décorateurs d'intérieurs, architectes décorateurs, designers d'espaces, coachs déco etc.... ), si bien qu'il est parfois difficile de savoir à qui on a à faire, et encore moins de savoir qui fait quoi exactement.


Alors quelle est la différence entre un décorateur, un architecte d’intérieur et un architecte ?

Et comment les reconnaître ?



Le décorateur : 


Le terme de "décorateur" regroupe : le décorateur d’intérieur, le designer d'espace etc. et globalement tous ceux qui ne portent pas le titre d'"architecte".

Ces professionnels, sous bien des casquettes, sont spécialisés comme leurs nom l'indique, dans l'aménagement décoratif d'espaces privés et public.


La mission principale du décorateur est de prodiguer des conseils sur le choix des ambiances, combinaisons de matières, couleurs, éléments décoratifs et meubles, selon un cahier des charges défini par le client et selon son budget.


Cependant, un décorateur interviendra uniquement sur la décoration de votre intérieur, non pas sans talent, mais ne sera en aucun cas en mesure de le modifier car il n’est nullement habilité à le faire et s’il s’y risque cela pourrait représenter un danger pour le client.

Car ces professions n'étant pas réglementées, aucune qualification particulière n'est pré-requise pour pouvoir exercer. Sa mission se limite en général au conseil. 




L'architecte d'intérieur :


Bien qu'il n'y ait pas de diplôme spécifique d'architecte d'intérieur, différentes formations allant du niveau licence au niveau master permettent d'en acquérir le titre.

Ce titre est protégé et pour pouvoir y prétendre les architectes d'intérieur doivent souscrire à une assurance professionnelle et s'inscrire auprès de l'administration compétente de leur pays, qui se charge de vérifier leurs qualifications.


La mission d'un architecte d’intérieur est de concevoir et aménager des espaces privés et publics sans toutefois jamais toucher aux éléments structurels du bâtiment. L'aménagement décoratif fait également partie de sa mission.


Il possède également un bagage technique qui lui permet de prendre en compte, lors de la conception, les contraintes techniques de l'espace dans lequel il intervient, il peut ainsi intervenir sur certaine cloison non porteuse. Il peut également être amené à proposer une mission de suivi des travaux. 





L'architecte :


L'architecte a forcément suivi un cursus reconnu par l'État, sa formation est de minimum niveau master. 

Le titre d'architecte est extrêmement réglementé et pour pouvoir exercer les architectes doivent souscrire à une assurance professionnelle, et être inscrit au tableau de l'ordre des architectes de leur pays. 


La mission d'un architecte de concevoir et aménager des bâtiments et/ou des espaces, neufs ou existants, privés ou publics. Il est le seul à pouvoir prétendre toucher aux éléments structurels du bâtiment. Dans ce cas, sa consultation est même obligatoire. 


La pratique de la profession est bien différente d'un pays à l'autre, et d'un bureau à l'autre, il convient donc de s’intéresser au type d'architecte auquel vous avez à faire.

Certains travaillent plutôt sur des projets d'envergure et ne proposent pas du tout de prestations d'aménagements, quand d'autres les proposent systématiquement .


Globalement l'architecte pourra à la demande du client, intervenir à toutes les échelles, sur toutes les missions de conception d'un projet, dans son ensemble ou dans le détail.

Cela signifie qu'il peut concevoir la structure, l'aménagement intérieur et la décoration d'un même bâtiment, lui permettant alors de porter les casquettes d'architecte d’intérieur et de décorateur. 


Cette prise en charge complète du projet permet alors une prise en compte globale du concept, des contraintes réglementaires et techniques dans la conception, les demandes d'autorisations obligatoires si nécessaire et le suivi des travaux. 





En conclusion 


Vous l'avez compris, selon votre projet les "professionnels" ne sauront pas tous répondre à votre besoin. 


Si vous souhaitez travailler avec un décorateur, veillez bien à ce que son intervention se limite à de la décoration uniquement. 


En ce qui concerne les "architectes", il faut savoir que dans la pratique de nombreux bureaux d'architecture regroupent en leur sein des architectes et des architectes d'intérieurs. 


Selon ce que vous recherchez nous vous recommandons donc de bien vous renseigner sur le type de projets réalisés par les bureaux avec lesquels vous entrez en contact, afin de choisir l'interlocuteur qui saura le mieux répondre à vos attentes.


Enfin, si vous souhaitez vous assurer des qualifications de votre interlocuteur, n'hésitez pas à contacter les autorités compétentes ou à consulter leurs annuaires professionnels. 

© 2018 MTA